Nous y voilà donc. Suite à une dizaine de jours entre incertitude, croyance, rêve, démesure et perplexité, oui, l’officialisation officielle de l’achèvement de la saga TFGA sera active dès à présent. Une page nostalgique se tourne même si j’ai appris à prendre ce plaisir qu’après avoir pris le train en route. Alors rendons à César ce qui appartient à César, et venons une dernière fois laisser sa patte là où tout a commencé, sans aucune autre forme de casse que la solitude de la police de base des commentaires.

 

Alors oui, je ne parlerais pas de jeu vidéo non plus sur cette suite de message, mais j’extirperais des citations musicales de leur torpeur pour qu’elles viennent mettre en exergue des points importants de ce qui a été créé, de ce qui est, et plus si affinités…

 

maxresdefault

« Aller viens, c’est bientôt la fin, de ce monde qui n’entend rien, aller viens sonner le tocsin, fais valser leurs vieux discours, viens danser c’est notre tour. » (Ah, ces doux airs d’opéra !)

 

Premier point soulevé, celui de la tribune libre, l’endroit où le peuple se meut, s’émeut et se révèle, celui du don de la plume, de l’entretien de l’âme littéraire, et de l’exploration des émotions et des ressentis personnels. Le tout au sein d’une communauté fidèle, grandissante, voire fanatique pour certains (les sbires vous saluent bien bas). La création a transcendé les êtres pour les faire s’unir et converger vers un même but. Mais sans directives, les âmes des brebis ne s’égareront-elles pas ?

 

article-2211226-154c4aef000005dc-187_634x554

“This is the end, hold your breath and count to ten, feel the earth move and then, hear my heart burst again. (…)

You may have my number, you can take my name, but you’ll never have my heart !” (Merci Adèle !)

 

Oui nous avons bien dit ressentis personnels. Car par delà les expériences vidéoludiques intenses que nous vivons, se les remémorer nous renvoie vers les sentiers de la nostalgie, du rêve, nous en extirpons les souvenirs, c’est une passion qui nous anime, qui nous fait vibrer. Et la lier à l’écriture, ce sont autant de madeleines de Proust, chaque nouvel angle d’attaque est comme une nouvelle bouchée gourmande de ce met délicieux. En son for intérieur, la Force est intacte, et le potentiel est toujours présent.

 

giorgio-moroder-the-neverending-story-soundtrack

“Show no fear, for she may fade away, in your hand, the birth of a new day.

Rhymes that keep their secrets will unfold behind the clouds, and there upon a rainbow is the answer to a never ending story.” (What a movie !)

 

Car oui, peut-être qu’un chapitre s’achève, que l’histoire du TFGA se termine alors qu’elle était à son apogée, mais nous garderons en mémoire une contribution qui surfait sur sa bonne vague, avec toute sa bienveillance. L’effet papillon était grand, sur différents supports, aussi bien littéraire que vidéo, et même en dessin ! (Merci Tiloa pour ces œuvres !) Un chapitre se clôt, mais à côté de ça, la passion demeure, et de nouvelles pages continueront de s’écrire au gré des vents ! (La NX fera-t-elle oublier l’échec commercial de la Wii U ? L’arrivée des upgrades de console de salon sera-t-elle préjudiciable à la consommation, comme peut l’être Apple avec ses téléphones ? Sonic sonic sonic, sonic SONIC ?) Mais surtout, une communauté s’est soudée, et même par petits groupuscules d’affinités, reste très ouverte à la création. Et oui, je radote, je me fais vieux, faut pas m’en vouloir.

 

question%2f5003-17-question-6f18d23a-d9e0-43d6-b2fa-9bf77eb01f6b

« Je vais fêter ce renouveau dans la magie d’une histoire ! Je vais fêter ce renouveau qui me donne tellement d’espoir !

Je sais que ce n’est pas raisonnable de rêver de romance mais je vais fêter ce renouveau, je tenterais ma chance ! » (La sagesse d’Anna)

 

 

Et finalement, cet article sert au lancement de mon blog ! Il faut avouer que c’est cocasse pour l’occasion, démarrer un blog sur un article sur la fin, mais c’est aussi entrevoir la perspective et la direction que je souhaiterais donner à cet article. Chaque fin n’est pas vide, mais le terreau fertile des prémices d’un renouveau et d’une nouvelle ère. Il est certain qu’Alex nous réservera de nombreuses surprises encore concernant son blog, de multiples évolutions, de nouveaux streams de qualitay, des services volées garanties 100% gagnantes, des karaokés géants participatifs, de nombreux hauts fails, et accessoirement si son sbire le plus fidèle est assez sage, un concours pour ce dernier uniquement !

 

Donc au delà de nos différences, merci Alex, pour avoir permis cette émulation. Et dès que le vent te portera de nouveau, sois sûr que nous ne serons pas loin pour te soutenir encore davantage. Nous sommes comme dans les fondations (ou plutôt dans ta cave, au fond, on va prendre la poussière, si tu tentes pas de nous emmurer et décrépir xD)

Vous pouvez retrouver son article, ainsi que les liens vers l’ensemble des contributions sur son blog

 

Et pour finir, une chanson entière, parce que l’allégorie est tellement représentative dans son ensemble ici : Always look on the Bright Side (Oui, c’est la musique de fin de « La Vie de Bryan », spéciale dédicace dans les paroles ^^) Et oui, toutes les paroles de cette chanson sont importantes, surtout pour toi Hibou !

 

monty_python_la_vie_de_brian

L’ensemble de la #TeamTFGA, suite à l’annonce de l’arrêt de ce dernier !

 

Publicités